«

»

déc
30

Big Data : la Française des Jeux tente sa chance

La plateforme OneWinner.Me permet de collecter en temps réel les grilles de loterie enregistrées par les joueurs de toute l’Europe avec une ambition forte : améliorer la transparence dans les jeux de hasard, et faire émerger de nouvelles façons de jouer.

Cela est possible grâce au crowdsourcing  (c’est à dire la participation de la communauté) et à l‘Open Data (voir le billet : Open Data : la plateforme OneWinner.Me libère ses données pour les fans de jeux de hasard ou encore celui là : grâce à l’Open Data découvrez les numéros du Loto qui rapportent le plus).

Ce traitement intelligent de très gros jeux de données est actuellement une tendance forte dans beaucoup de secteurs, et porte un nom : le  Big Data.

La Française de Jeux a perçu cela. Pas étonnant donc qu’elle vienne de démarrer d’un projet d’ampleur (plusieurs millions d’euros) pour valoriser davantage les quantités astronomiques de données qu’elle collecte, et qu’elle n’exploite aujourd’hui pas assez. Il s’agit dans un premier temps de moderniser ses capacités informatiques, en investissant dans un data warehouse plus puissant aux capacités d’analyse augmentées.

Dans cette interview pour Cio-online, la Directrice clients de la FDJ explique les raisons d’une telle décision, et les bénéfices attendus pour le groupe.

Il s’agit essentiellement de mieux comprendre les attentes de leurs clients, afin de leur proposer des offres plus pertinentes. Par exemple en étudiant les comportements de jeu par segment client (age, zone géographique, …) et par type de jeu. Pour cela la FDJ pourra compter sur les données des joueurs Internet qui sont nominatives et très précises, mais aussi sur des données transactionnelle anonymes issues de leurs points de vente de proximité.

Ce projet a des impacts forts pour toute la société : en terme de sécurité d’abord, car on comprend que les données manipulées sont extrêmement sensibles. Il s’agit également d’un changement culturel, qui impacte toute l’organisation du groupe pour remettre la donnée au centre des décisions.

La Directrice clients avoue elle même que les applications de ce traitement Big Data sont virtuellement illimitées, et qu’on ne soupçonne même pas encore certaines d’entre elles !

Comme par exemple l’analyse des grilles enregistrées pour optimiser ses gains et imaginer de nouvelles façon de jouer ? C’est aussi notre intuition chez OneWinner.Me !