«

»

avr
21

Google Map Maker : encore plus de crowdsourcing

Google Map Maker est une version parallèle du célèbre Google Map, permettant aux internautes de modifier eux-mêmes les cartes pour les rendre encore plus précises et détaillées.

Cette version « communautaire » de Google Map existe depuis près de trois ans, mais était restée jusqu’à présent limitée à des zones géographiques très restreintes : Vietnam, Chypre, Jamaïque, … Depuis quelques jours une étape symbolique vient d’être franchie, puisque ce sont les USA en entier qui sont maintenant modifiables !

Comment ça marche ?

L’internaute peut modifier les cartes à l’aide d’une interface extrêmement bien conçue : en quelques clics il est possible d’ajouter une route, une voie de chemin de fer, un lac, etc. … L’utilisateur sauvegarde ensuite ses modifications, qui sont alors relues et validées par une équipe de modérateurs.

Grace à cette technique, Google souhaite améliorer encore la qualité de ses cartes. Et cela avec la contribution de la communauté. En effet qui mieux que les « gens du terrain » peuvent apporter les informations les plus précises ?

Encore une belle innovation de Google, qui peut faire penser à Waze, déjà présenté il y à quelques semaines et également fondé sur le principe de crowdsourcing.

1 commentaire

No ping yet

  1. Vilain Mamuth a dit :

    La cartographie communautaire existe depuis bien plus longtemps que MapMaker et s’appelle OpenStreetMap. Google n’innove donc en rien sur ce sujet. De plus, si l’on porte attention aux conditions d’utilisation, les modifications apportés par les utilisateurs de mapmaker deviennent propriété de google. Les données ajoutées sont donc certes visualisables gratuitement mais aucunement utilisables. Il faut entendre par utilisable le fait de faire des copies dans un livre ou une brochure, etc.

Laisser un commentaire